Nous sommes tous des abstensionnistes

Comme à chaque élection, le discours appelant à ne pas s’abstenir ressort. Où l’on explique que le vote est un devoir et que c’est le fondement de la démocratie. Mais pourquoi ce discours ressort seulement tous les 5 ans ? Parce que notre démocratie ne va pas bien.

Le vote, si il est indispensable à l’exercice de la démocratie, n’est cependant pas suffisant pour caractériser cette démocratie. On vote dans quasiment tous les pays, y compris les plus brutaux et les plus dictatoriaux. Alors à quoi reconnaît t’on une démocratie ? À l’exercice permanent de la souveraineté du peuple.

Parmi ceux qui appellent au vote, combien s’engagent toute l’année en politique ? Combien sont membres de partis politiques ou d’associations citoyennes de défense des droits ? Très peu semble t-il ? Et donc tous les autres sont des hypocrites qui votent tous les 5 ans et s’abstiennent le reste du temps. Des hypocrites qui daignent lever leurs fesses pour signer un chèque en blanc à une clique de costumes noirs.

Car l’expression démocratique peut prendre bien d’autres formes, c’est aussi le droit de grève et le droit de manifester, deux droits malmenés ces dernières années, au nom justement de la supériorité des élus sur le reste du peuple. Combien de ceux qui appellent à voter sont descendus dans la rue pour défendre des droits ou pour critiquer un projet de loi ? Là encore, très peu je suppose.

Pourquoi nous abstenons nous ? Car d’une part ce système de vote nous a confisqué nos voix. Une fois élu, nos représentants s’enferment dans leurs tours d’ivoire, pensant ne plus avoir de comptes à rendre avant la prochaine élection. Certains se plaignent même de harcèlement quand ils sont contactés en masse par des citoyens, un comble.

D’autre part car nous manquons de temps, ce temps que nos pourrions passer à s’occuper de la communauté (politeia - la constitution de la communauté) nous préférons le garder pour nous. Pas par égoïsme, mais justement car nous savons que les politiques ne nous écoutent pas et ne s’intéressent qu’aux résultats des votes. Ce temps qui nous est volé par les entreprises qui veulent nous faire travailler toujours plus pour nous empêcher de participer à la vie publique. En effet, qui a déjà pris un jour de congé pour assister à un conseil municipal, là encore peu de monde je suppose. Dès lors nous suivons le même schéma, nous jouons leur jeu nous refusons de donner notre temps et nous nous persuadons que le vote est le dernier mécanisme démocratique qu’il nous reste.

Le vote, c’est l’échec de la démocratie directe, et parmi les abstentionnistes, il y a certainement des gens qui refusent de signer un chèque en blanc et préfèrent se faire entendre directement dans la rue. Ceux-là ont mon respect, car c’est aussi et surtout ça la démocratie.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://ultrawaves.fr/blog/index.php?trackback/169

Haut de page