Europe 1 vandalise les panneaux électoraux

Europe 1 vandalise les panneaux électoraux en guise de publicité.

C'est dans la journée du 15 mars 2014 que des électeurs parisiens ont eu une mauvaise surprise.

Les panneaux électoraux de certaines listes avaient été vandalisés, recouvertes par des publicités pour la station de radio Europe 1. europe_1_panneaux.jpg Ici c'est le panneau de la liste du Parti Pirate dans le Xème arrondissement qui a été recouvert, alors même que l'affiche officielle était déjà présente.

L'on pourrait croire à une maladresse d'un colleur, mais ceci fait en fait partie d'une campagne de publicité parfaitement réfléchie. Voici pour preuve un tweet de l'équipe de Cyril Hanouna demandant aux internautes de prendre en photo les affiches qu'ils trouvent. europe_2_panneaux.jpg

Drôle d'idée de la part d'une station de radio aussi importante que de se livrer à des actes illégaux. Rappelons le, le vandalisme est un délit sanctionné par l'article 17 de la Loi du 29 juillet 1881.

Ceux qui auront enlevé, déchiré, recouvert ou altéré par un procédé quelconque, de manière à les travestir ou à les rendre illisibles, les affiches apposées par ordre de l'Administration dans les emplacements à ce réservés, seront punis de l'amende prévue pour les contraventions de la 3° classe. Si le fait a été commis par un fonctionnaire ou un agent de l'autorité publique, la peine sera de l'amende prévue pour les contraventions de la 4° classe. Seront punis de l'amende prévue pour les contraventions de la 3° classe ceux qui auront enlevé, déchiré, recouvert ou altéré par un procédé quelconque, de manière à les travestir ou à les rendre illisibles, des affiches électorales émanant de simples particuliers, apposées ailleurs que sur les propriétés de ceux qui auront commis cette lacération ou altération.

La rédaction d'Europe 1 n'a pas encore réagi à l'heure où j'écris l'article. La seule réaction est celle de @TomPawlo, directeur de la communication du pôle audiovisuel de Lagardère. Il assume totalement ces agissements et plaide l'humour (sic).

reaction_europe1.png

Les conséquences de tels délits ont très certainement été budgétisés dans leur campagne de communication. Fouler ainsi la démocratie semble n'être donc qu'une affaire d'argent.

Ces délits sont impardonnables d'autant plus qu'ils semblent être pratiqués au détriment des petits partis. Europe 1 aurait t'il peur de vandaliser les affiches du PS ou de l'UMP ?

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://ultrawaves.fr/blog/index.php?trackback/78

Haut de page