Faites du bruit

<article en écriture constante , n'hésitez pas à revenir plus tard>

Bon, à l'heure où j'écris cet article, l'article 13 de la Loi de Programmation Militaire 2013 vient d'être voté. Son contenu est simple, l'armée et quelques officines ont désormais le droit d'espionner sans contrôle d'un juge les communication de tous les citoyens français. Le consensus des députés et des sénateurs nous indique qu'il s'agit surtout de légaliser quelque chose qui se pratiquait déjà largement malgré l'illégalité (un peu comme la consommation de cannabis). Rappelons qu'au titre des Droits de l'Homme les citoyens français sont tous présumés innocents jusqu'à preuve du contraire et jouissent de leurs droits naturels les plus élémentaire. Mais bon, on va me traiter de nostalgique.

Sans s'étendre sur le sujet, parlons sécurité informatique. Il faut désormais considérer le réseau IP français comme un milieu hostile, comme on aurait du le faire depuis le début avec tout le reste du réseau IP mondial que l'on nomme Internet.

Que faire alors pour communiquer en milieu hostile ? Il faut utiliser des codes, pour dissimuler les informations. Et dans le monde de l'informatique, la dissimulation, ça s'appelle le chiffrement (ne dites pas cryptage, malheureux !)

Deux moyens que vous pouvez utiliser au quotidien pour chiffrer vos communications :
-X.509 , plus connus sous des usages comme SSL et HTTPS.
-OpenPGP, il s'agit d'une norme Internet (RFC), le logiciel le plus utilisé est GnuPG. Il sert couramment à chiffrer des mails, mais on peut également s'en servir pour chiffrer des fichiers ou des communications en temps réels (voix et vidéo).

Haystack.jpg Des bottes de paille, pour cacher des aiguilles - CC-BY-SA 2.0 par joeandkaty

Alors pourquoi chiffrer ? -Pour que vos communications restent secrètes, comme prévu par toutes les lois fondamentales. Ne pas chiffrer ses mails, c'est comme envoyer une carte postale, tout le monde peut les lire.

-Pour "faire du bruit", c'est à dire que vous allez générer du signal chiffré au milieu de signal en clair. Les signaux chiffrés étant difficiles à décrypter une fois interceptés, vous ralentissez les capacité de traitement des systèmes chargés d'interception. De plus, l'intérêt de TOUT chiffrer est également de noyer l'information utile (mot de passe, informations) dans un tas d'information secondaires sans intérêt pour les intercepteurs. C'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin.

Chiffrer toutes vos communications permet de réduire le rapport "signal sur bruit" des interceptions, c'est à dire leur efficacité à isoler le signal, c'est à dire l'information utile. Au final, faites du bruit !!

Add a comment

HTML code is displayed as text and web addresses are automatically converted.

Add ping

Trackback URL : https://ultrawaves.fr/blog/index.php?trackback/155

Page top